Je vous propose un accompagnement à différentes étapes de vos développements :

Dimensionnement : dans tout projet faisant appel à l’optique, la phase de dimensionnement est primordiale. En optique les performances attendues ont un impact fort sur les dimensions et la complexité des systèmes. Le dimensionnement permet de trouver un compromis entre les performances et la complexité. De cette façon, avant même la conception, les grands paramètres du système sont fixés.

Conception optique : c’est la discipline phare de l’optique. Ici le concepteur n’est pas un simple utilisateur du logiciel de conception. Les règles de l’optique sont réellement au cœur de la conception, le savoir faire est indispensable. La réduction des aberrations, l’obtention de la meilleure résolution, tout est mis en oeuvre pour que les performances définies dans le cahier des charges soient atteintes.

Tolérancement : pour passer d’un design optique théorique à sa réalisation dans le monde réel le tolérancement est l’outil indispensable. Le tolérancement prend en compte les défauts de fabrication de chaque élément optique, ainsi que les jeux mécaniques des montures et les différents réglages afin de déterminer les performances que l’on peut statistiquement attendre du système réel.

Lien fabricants : la fabrication de composants optique est un métier qui présente des contraintes et des méthodes de travail particulières. Il est très courant que le design optique soit finalisé en partenariat avec les fabricants. La réalisation de plans, la connaissances des personnes et des techniques, l’adaptation du design aux contraintes particulières sont autant de compétences nécessaires pour mettre en fabrication ses composants.

Instrumentation : dans un cadre expérimental et exploratoire il est parfois nécessaire de mettre en oeuvre des systèmes de mesure et de test. L’instrumentation désigne l’agencement d’un banc d’essai, mais aussi la méthodologie scientifique suivie pour mener les expérimentations. L’alignement, le choix de l’opto-mécanique, de nombreux point clés sont requis pour se simplifier la vie et obtenir rapidement des résultats exploitables.

Traitement du signal : dans le domaine de l’optronique le traitement du signal est omniprésent. Les signaux reçus par les capteurs doivent être analysés puis traités pour être ensuite utilisés de manière fiable. Depuis la maîtrise du bruit, jusqu’aux complexes algorithmes de segmentation d’image, le champ des possibles est vaste. Le traitement du signal est une étape importante dans l’industrialisation d’un système.

Prototypage : comme son nom l’indique le prototype est le premier système fabriqué dans un projet. Les performances du prototype sont analysés pour permettre un large retour d’expérience sur toutes les étapes depuis la conception jusqu’à la fabrication, le montage et les tests. Le prototype est l’aboutissement de la phase de développement d’une solution nouvelle. Pour en faire la mise au point, de larges compétences sont requises : pratiques et théoriques, optique, mécanique et électronique.